Le lait est connu comme étant un allié pour la santé, une source majeure de calcium et un nutriment fondamental dans la minéralisation osseuse.

Néanmoins, une grande polémique a vu le jour et qui accuse le lait de vache de provoquer des maladies et autres problèmes de santé tels le cancer, les rhumatismes, les otites et la sclérose en plaque.

Face à ces déclarations, l’industrie laitière et ses alliés déclarent que ces propos ne sont en aucun cas fondés sur des bases scientifiques bien établies, et soutiennent qu’il est absurde de mettre en accusation le lait et les produits laitiers en tant que facteurs de risque.

Par ailleurs, nombreux sont les spécialistes qui conseillent la consommation du lait pour éviter l’ostéoporose qui est une fragilité excessive du squelette, due à une diminution de la masse osseuse et à l’altération de la microarchitecture des os. Il s’agit en effet d’une maladie qui atteint les femmes après la ménopause, suite à une carence en hormones.

Les causes de cette maladie peuvent être héréditaires à travers l’acquisition, dès la naissance, d’un potentiel osseux insuffisant, ou suite à sa détérioration lors de la vie adulte.

Dès lors, pour affronter la perte osseuse, les nutritionnistes recommandent un régime apportant quotidiennement les quantités nécessaires de calcium et de vitamine D. Ils préconisent pour les femmes ménopausées la consommation des aliments riches en ces éléments, notamment le lait.
De plus, plusieurs femmes ont recours aux produits laitiers pour perdre du poids de manière sûre.

Face à cette vision bipolaire, il reste difficile de confirmer ou de nier ces nouvelles données relatives au lait de vache, bien que le doute s’installe !

 

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *