Posts in conseils-sportifs

Les coachs sportifs, un suivi personnalisé

Il y a ces femmes qui peuvent se suffire à elles-mêmes lorsqu’il est question de sports. Motivées, elles enchainent les footings tous les trois jours et ne se privent pas de faire des exercices de fitness. Elles n’ont pas besoin qu’on les y incite, elles s’en sortent très bien seules. Et puis, il y a ces femmes qui n’ont pas le même tempérament, le même courage. Elles nécessitent une aide extérieure, un coup de boost! Et les coachs sportifs s’en occupent.

Les coachs représentent des accompagnateurs à ne pas négliger dans la pratique du sport. Ils sont là pour entraîner et inciter les personnes à se surpasser, alors qu’elles auraient tendance à facilement laisser tomber. Le suivi est personnalisé et cela permet de pouvoir atteindre les objectifs fixés : besoin de bien-être, perte de poids, développement musculaire… A domicile ou en salle de sports, les conseils sont constants et les activités adaptées aux besoins de chacun. « Motivation » est le leitmotiv, ce qui permet de ne pas baisser les bras. De plus, les moments de doutes ne sont qu’éphémères car balayés par quelques bonnes paroles dignes du film Rocky.

Les coachs sont bien des professionnels, contrairement aux idées reçues. Ils reçoivent des formations et sont également en contact avec certains acteurs du secteur de la santé : nutritionnistes, diététiciens… D’ailleurs, cela est très utile lorsque les objectifs que vous vous êtes fixés concernent principalement votre poids. De plus, qui mieux qu’un coach pourrait vous conseiller, si vous désirez équiper votre chez vous d’une vraie salle de sports ? Ses bonnes idées seront nécessaires pour choisir un bon équipement, non ?

Le melon, maigrir en éliminant !

Profiter, sans grossir, d’un fruit sucré, qui procure énormément de plaisir ! Voici, une formule dont toutes les femmes rêvent. C’est facile ; ce fruit existe : c’est le melon.

Le melon est abondant en minéraux, notamment en carotène, phosphore, calcium, fer, cuivre et zinc. Cela lui donne des vertus laxatives qui aident de manière efficace à éliminer. Ainsi, le melon évite de stocker les graisses en stimulant le transit.

Outre sa capacité à empêcher la prise de poids, il aide à avoir « un ventre plat » grâce à sa forte teneur en potassium.

Autant de qualités et donc de garanties d’efficacité.

Avec le melon, il est facile de prendre du plaisir sans culpabiliser, car ses apports caloriques sont faibles. L’anti-rétention d’eau permet de le consommer sans prendre du poids.

Sa saveur sucrée n’est pas du tout en rapport avec sa teneur en sucre qui reste très faible.

Son goût s’explique par le taux d’acidité singulièrement faible. Il est idéal pour les régimes minceur dans la mesure où son taux de fructose et de sucres lents favorise un taux de satiété assez considérable.

Fruit d’été, le melon est, en saison, accessible à toutes les bourses. Il est rafraîchissant et désaltérant.

Il se caractérise, de surcroît, par un apport appréciable en vitamine C. Il est important d’éviter de le consommer glacé, ou accompagné de grandes quantités de boisson, pour se protéger des soucis intestinaux.

Le melon est savoureux dans les salades de fruits, nature, ou dans les jus. Il est disponible en conserve pour une consommation tout au long de l’année.

A vous mesdames !

Le contenu de cet article a été puisé de bonne source et validé suivant une charte déontologique interne, ceci dans le but de répondre aux mieux à votre demande d’information sérieuse et utile. Toutefois Il ne remplace pas le conseil de votre médecin et/ou pharmacien, nous vous recommandons de consulter un professionnel de la santé pour recevoir des conseils spécifiques adaptés à votre situation.

Comment perdre du ventre ?

Une brioche, voici le nom que l’on donne au ventre lorsqu’il est un peu trop rond. « On pourrait presque le pétrir avec les mains, un peu comme on prépare une pâte ». Cela peut faire sourire mais la vraie difficulté est de réussir à le perdre.

Une recette miracle, une pilule magique ? Non. Il faut simplement faire en sorte de manger sainement et surtout il faut penser à faire du sport.

Tout d’abord, concernant l’alimentation, une attention toute particulière doit être portée aux aliments consommés. Par expérience, au bout d’un mois à peine, le ventre peut se voir diminué et ne plus avoir cet aspect gonflé. Pour cela, un stop doit être mis aux matières grasses, aux sucreries, à toutes les boissons gazeuses ainsi qu’aux produits laitiers (surtout le lait). Par ailleurs, il est aussi important de se pencher sur le fait que vous puissiez peut être faire une intolérance à certains aliments. Les brocolis, les choux de Bruxelles, par exemple, ne sont parfois pas les meilleurs amis de l’homme.

Il y a donc l’alimentation d’une part et d’autre part le sport. Le footing est un excellent remède puisque cela fait travailler la ceinture abdominale. Faire du vélo est aussi une très bonne solution. Les séances d’abdominaux ne doivent pas non plus être négligées, en position couchée, assise ou même debout. Contracter son abdomen dans les tâches au quotidien est également une chose à laquelle il faut penser. Pour régler ce petit problème de ventre, des efforts sont nécessaires sur deux terrains mais le résultat n’en est que plaisant. Et puis après tout, il faut souffrir pour être belle non ?

5 astuces pour gagner du temps pour faire du sport

Parmi les TOP excuses pour ne pas faire de sport : » Je n’ai pas le temps « . FAUX ! Mensonge ! lol.

Nous avons toutes moyen de nous dégager 30 à 60 minutes par jour… Je suis moi-même toujours en train de courir après le temps pour pouvoir concilier vie pro, perso, blog, sport, etc.

Alors pour vous aider, voici mes astuces pour gagner du temps…. (vous me remercierez plus tard hihi)

1 – Se lever 30 min plus tôt

Je sais, le réveil est déjà assez dur comme ça… et pourtant ! Il vous suffit de mettre votre réveil 30 minutes plus tôt et de vous interdire de le décaler quand il sonnera. Le plus dur est de se lever, une fois que c’est fait, c’est finger in the nose ! Rafraîchissez-vous, mangez un petit bout, enfilez votre tenue de sport, mettez de la musique et let’s go ! Donnez-vous à fond pendant 30 minutes, et votre sport de la journée est fait ! Idéal pour commencer sa journée en pleine forme physique et mentale 🙂

2 – Faire des séances courtes et intenses

Une idée reçue est que l’on a besoin d’avoir beaucoup de temps libre pour pouvoir faire du sport. C’est faux ! Une séance courte et intense peut être autant efficace (voir plus) qu’une séance longue d’endurance. Par exemple, si vous n’avez que 30 minutes, faites une séance efficace avec des pauses courtes entre chaque série. Si vous voulez avoir des exemples d’entraînements courts et intenses, vous pouvez suivre mes cours vidéos #MixCardio disponibles via ma chaîne Youtube 🙂

3 – Planifier vos entraînements

Vous aussi vous avez 50 choses à faire par jour ? Et vous ne voyez pas comment caser une séance de sport dans tout ça ? Planifiez-la ! Considérez qu’il s’agit d’un rendez-vous immanquable et tenez-vous y. Un peu de rigueur de temps en temps ne fait pas de mal 🙂

4 – Profiter de sa pause déjeuner

Elles sont souvent des temps morts dans la journée… mettez vos pauses déjeuner à profit pour faire du sport ! Une séance en salle, un footing à l’extérieur, peut importe. Et si vous n’aimez vraiment pas faire du sport entre midi et deux, profitez de cette pause pour faire toutes vos petites obligations (traiter vos e-mails, poster un courrier, faire vos courses d’appoint, etc). Autant de corvées que vous n’aurez plus à faire en rentrant…. vous aurez donc du temps pour le sport ! 🙂

5 – Passer moins de temps sur les réseaux sociaux et devant la télé

Les français passent en moyenne 1h30 par jour sur les réseaux sociaux ou devant la télé… et vous allez me dire que vous n’avez pas le temps de faire du sport ? Voyons… lol ! Réduisez un peu votre temps passé derrière l’écran, et investissez ce temps pour votre corps. Vous ne le regretterez pas !

Et vous ? Quelles sont vos astuces pour gagner du temps ? A quel moment faites-vous votre sport ?

J’ai testé le bracelet connecté Vivofit de Garmin

Hello la #TeamFitnelle !

J’ai testé pour vous le bracelet connecté Vivofit de Garmin.

Le leader des montres GPS s’est lancé en 2014 sur le marché tendance des bracelets connectés avec le Vivofit.

Ce « tracker d’activité » permet de mesurer votre activité physique et de vous fixer des objectifs quotidiens.

Principales fonctions :

calories dépensées

nombre de pas

distance parcourue

qualité du sommeil (période de sommeil agité, et de sommeil profond)

connexion sociale : comme la plupart des bracelets connectés, il est possible de partager son activités avec les autres membres de la communauté Garmin, et d’intégrer des classements.

Pour celles qui ne sont pas très technologie, pas de panique ! Son utilisation est particulièrement simple : il suffit de presser l’unique bouton pour faire défiler les différentes écrans (Nombre de pas => Objectifs => Nombre de Km => Kcalories => Heure )

Dans la boite :

Le vivofit est composé d’un petit module qui se glisse dans son bracelet en caoutchouc. Vous trouverez donc dans le pack :

le module

deux bracelets en siliconne (ou plus selon le pack)

une clé UBS ANT +

la notice.

Caractéristiques techniques :

compatibilité ceinture cardiofréquencemètre : ANT+

compatibilité smartphone : iOS et Android

application : Garmin Connect Mobile (plateforme en ligne : Garmin Connect)

synchronisation : avec le logiciel Garmin EXpress sur Windows et MacOS

Technologie podomètre : accéléromètre

mémoire : jusqu’à un mois de données entre deux synchronisations

Autonomie : 1 an.(2 piles CR1632).

Caractéristiques physiques :

Dimension bracelet : deux tailles : 12 – 17 cm et 15 – 21 cm.

Poids : 26 grammes

Bon à savoir : certains utilisateurs se sont plaint de la tenue du bracelet. Garmin a donc réagit en proposant de fournir gratuitement un petit accessoire de sécurité le « Vivokeeper » à chacun des possesseurs du Vivofit. Pour vous le procurez, il vous suffit de remplir le formulaire accessible dans l’e-mail qui vous a adressera Garmin dès l’enregistrement en ligne de votre Vivofit.

Les points forts selon moi :

Son Ecran e-ink est très agréable à visionner. Cet écran LCD sans rétro éclairage permet une bonne qualité d’affichage, même sous les rayons du soleil.

L’affichage permanent : Contrairement à ses concurrents, son écran fonctionne en continu, inutile donc de presser le bouton à chaque fois que l’on veut consulter ses données. Astuce : sélectionnez la fonction heure par défaut, et vous aurez une montre au poignet !

Une autonomie record ! Le Vivofit tient la charge pendant un an. Chose extrêmement rare pour un bracelet connecté ! C’est à mes yeux un avantage indéniable de ce produit qui le démarque des autres. Pas besoin de se prendre la tête à le recharger régulièrement.

Sa vraie étanchéité : il est étanche jusqu’à 50 mètres. Alors certes, on ne plonge pas à 50 m tous les jours lol, en revanche, on prend la douche quotidiennement (normalement…) . Cette étanchéité est en fait un superbe atout puisqu’elle nous évite de retirer le bracelet sans arrêt (le meilleur moyen pour arrêter de le porter…) . Remarque : Batterie 1 an + étanchéité ==> on peut porter ce bracelet en continu, ce qui permet de le porter 24h/24 : on le met une fois, et on peut l’oublier. Rappelons que ses concurrents ont une autonomie d’environ 1 semaine…

Motivateur : lors d’une période d’inactivité prolongée, notre petit coach électronique nous affiche une bande rouge « d’inactivité » nous invitant à bouger, ne serait-ce que marcher quelques minutes.

Des objectifs quotidiens. Le Vivofit dispose d’un algorithme qui permet de déterminer un nouvel objectif chaque jour en fonction de l’activité passée.

Pour les nageurs : le vivofit étant étanche, vous pouvez tout à fait le garder lors de vos séances de nage. Le capteur est capable de compter votre nombre de mouvement de bras (donnés comme des pas). En revanche, la fonction km et fréquence cardiaque ne marchent pas dans l’eau.

Les points faibles selon moi :

Application un peu fade à mon goût… La plateforme en ligne (via un ordi) est un peu mieux, plus complète mais pas très intuitive. Pour ceux qui ont d’autres accessoires Garmin trouvent leurs résultats mélés ce qui ne rend pas la lecture très facile. Bien que Garmin Conect ait été rafraichi en 2014 suite à des critiques d’utlisateurs, Garmin Connect reste largement perfectible…

La synchronisation n’est pas toujours immédiate. J’ai du m’y prendre à deux reprises pour arriver à transférer mes données. Solution : faites un appui long sur le bouton, jusqu’à voir s’afficher « sync ». A ce moment là, validez la synchronisation depuis votre appli. La synchronisation se fait en wifi vers un ordinateur, et en bluetooth smart vers un smartphone (Iphone à partir du 4S et Android 4.3 ou mieux).

Il faut penser à mettre son bracelet en mode « sleep » tous les soirs en appuyant quelques secondes sur le bouton. Idem chaque matin pour le rebasculer en mode normal… une habitue à prendre !

Mise en route :

installer Garmin Express sur ordi, brancher le dongle USB ANT+ , allumer le vivofit, lancer Garmin Express, une fois que le logiciel a détecté le bracelet, cliquez sur « add device », se connecter à son compte Garmin (ou créer un compte si vous n’en avez pas déjà un), renseigner quelques infos sur vous-même afin de permettre au bracelet d’évaluer au plus juste votre activité (notamment les dépenses de calories), et enfin synchroniser le bracelet : faire un appui long jusqu’à ce que s’affiche « sync »

In a nutshell :

Garmin nous offre un produit palliant les faiblesses de ses prédécesseurs : autonomie (1 an), étanchéité (-50m), écran permanent (écran e-ink). Malgré son petit point faible de l’application, le Vivofit est selon moi un des meilleurs rapport qualité-prix des bracelets connectés du marché.

Vous le procurer :

Decathlon vous le propose pour 99€ … et deux ans de garantie !

Et vous les filles ?

Avez-vous le bracelet Vivofit ? Si oui, qu’en pensez-vous ? Je serais curieuse de connaitre votre avis !

J’ai testé la gamme Asics Training

Hello la #TeamFitnelle !

Aujourd’hui je partage avec vous mon test de la gamme Training chez ASICS. Le leader de la chaussure de course à pied propose également d’excellents articles fitness, tant sur le plan esthétique que technique.

Pour ce test, j’ai effectué une séance cardio et renfo musculaire en extérieur habillée en Asics Training de la tête aux pieds.

Ma tenue est composée des articles suivants (que je vous présente plus en détail dans la suite de mon article) :

– les chaussures fitness GEL-FIT NOVA

– le débardeur STYLE

– le short TISSE

• Les chaussures GEL-FIT NOVA :

La GEL-FIT NOVA est un modèle ultra-léger, ce que j’apprécie particulièrement, notamment mes exercices explosifs où je dois me sentir légère.

Le système de port flexible combiné aux bandes élastiques de la structure interne permet un maintien du pied tout en laissant une flexibilité optimale. Grâce à cette double technicité, ma sensation de confiance et de confort dans mes chaussures m’a permis de me concentrer à 100% dans mon entraînement sans me soucier de mes appuis.

La semelle en gel cushioning permet d’amortir les chocs, notamment au niveau du talon qui encaisse de nombreux contacts avec le sol tout au long de l’entrainement. Ma séance test incluait des squats sautés lors desquels j’ai ressenti tout l’intérêt de la semelle en gel qui a amorti chacun de mes appuis au sol.

Un vrai régal de m’entraîner avec les GEL-FIT NOVA, offrant soutien, flexibilité et amorti.

Je valide la GEL-FIT NOVA !

• Le débardeur STYLE :

Le premier avantage de ce top est son maintien parfait grâce à ses bretelles croisées, sans compter que ça met très joliment le dos en valeur. J’ai enchaîné tractions, squats, burpees, jumping jacks, et le débardeur n’a pas bougé d’un poil. Une seconde peau !

La technologie Motion Dry permet une évacuation de la transpiration, ce qui a été très agréable pendant ma partie cardio ! Le maillage au niveau du dos et des aisselles participe également à la respectabilité du produit.

Enfin, ça saute au yeux : le débardeur STYLE porte bien son nom ! Coupe parfaitement cintrée, jolie décolleté en V, bretelles croisées, jeu de matières, et couleur flashy… mon coup de cœur !

Je suis ravie de mon top préféré du moment qui est aussi esthétique qu’agréable à porter !

• Le short TISSE :

Un indispensable dans la garde-robe d’une sportive : le petit short basique noir.

Simple en apparence, mais aussi très smart : micro poche à l’intérieur pour ranger sa clé de voiture ou de cadenas, poche extérieur profonde, double serrage au niveau de la taille (élastique + cordon). Comme le top, cet article est fait à partir du tissu technique Motion Dry pour évacuer la transpiration.

Au delà de sa technicité, j’apprécie également les détails esthétiques de ce short : jolie coupe courte légèrement échancrée sur les côté, sur-coutures marquant les lignes du short, et le logo de la marque tout en discrétion en ton sur ton.

Bref, une fois de plus ce sont tous ces petits détails qui font la différence !

Je remercie ASICS de m’avoir permis de tester leur gamme Training. J’ai découvert des produits techniques et esthétiques à la fois, adapté à la pratique du fitness. J’en suis vraiment ravie et je recommande vivement les produits ASICS Training !

D’ailleurs si certaines d’entre vous ont flashé sur l’un des produits que j’ai testé, voici les liens directs :

– les chaussures GEL-FIT NOVA : ici

– le débardeur STYLE : ici

– le short TISSE : ici

… ou tout simplement le site internet : ici

Let’s chat !

Et vous les filles, vous portez du ASICS ? Vous connaissez leur gamme Training ? Que pensez-vous des articles que je vous ai présenté ? Donnez moi votre avis en commentaire, ça m’intéresse !

quel type de YOGA pour vous ?

Bonjour la #TeamFitnelle !

Je suis heureuse de revenir vers vous aujourd’hui avec un sujet qui me passionne de plus en plus : le YOGA ! Et oui, le Yoga est ultra tendance depuis plusieurs années dans les pays anglophones et devient très apprécié en France également !

« Me mettre au Yoga, oui, mais quel type de Yoga ?! » Vous avez été nombreuses à me poser la question, alors j’ai pris le temps de faire un petit topo sur les différents styles de Yoga qui se pratiquent.

De manière générale, le Yoga permet de se détendre, de s’assouplir, de se gainer, de s’évader, de se recentrer… à chaque yoga son bienfait et à chaque personne son propre ressenti !

Il faut savoir que la plupart des types de yoga découlent du Hatha Yoga traditionnel, et utilisent par conséquent les mêmes asanas (postures). Maintenant place aux différentes variantes de Yoga :

Hatha Yoga : vers la sérénité

Il s’agit du type de yoga le plus répandu en Europe. « Ha-tha » signifie union des énergies : le Ying et le Yang. Tout au long de la séance, les mouvement se font au rythme de notre propre respiration. Les séances commencent par une prise de conscience de sa respiration, puis l’enchaînement de Salutation au Soleil lance les premières postures. Les dernières postures sont souvent les plus techniques telles que la chandelle ou le poirier. La séance se termine par quelques minutes de relaxation. Pour l’anecdote, il m’est déjà arrivé de m’endormir lors de cette dernière étape tant elle est relaxante…

L’intérêt de ce yoga : Le Hatha Yoga permet de travailler sa concentration et son calme intérieur à travers les exercices de respiration. On connecte son corps à l’esprit avec la prise de conscience de son propre corps interne et de sa position dans son environnement. Aussi, la réalisation de certaines postures permet également de gainer le corps et de renforcer le dos pour une meilleure posture.

Yoga Ashtanga : relaxant et renforçant à la fois

Il s’agit d’une forme de yoga acrobatique, qui allie force, souplesse et équilibre. Le Yoga Ashtanga consiste à réaliser un enchaînement très précis de postures. Les séries sont dans un ordre de difficulté croissante. La parfaite maîtrise d’une série est indispensable au passage à la prochaine. L’enchaînement est fluide, le corps n’est jamais en arrêt.

L’intérêt de ce Yoga : Le Yoha Ashtanga permet à la fois relaxation, renforcement musculaire et souplesse.

Le Yoga Vinyasa : le plein d’énergie positive

Inspiré du Yoga Ashtanga, il s’agit finalement d’une version plus cool de ce dernier. Le Yoga Vinyasa dynamique repose sur un enchaînement tonique de positions avec une respiration synchronisée. Les transitions entre chaque postures sont très importantes pour rendre l’enchaînement fluide et garder le corps constamment en mouvement.

L’intérêt de ce Yoga : un regain d’énergie avant tout. Le Yoga Vinyana apporte une bonne dose de bonne humeur et de vitalité !

Yoga Bikram : on se défoule

Le yoga Bikram se compose d’une série de 26 postures (asanas). Il se pratique dans une température comparable à celle d’un sauna (jusqu’à 40°). Les séances sont intenses et sont par conséquent réservées aux sportifs forme !

L’intérêt de ce Yoga : Le travail du cardio ! L’intensité des séances combinée à la chaleur challenge le corps, et pas qu’un peu : excellent travail du cardio ! La température élevée favorise un étirement en profondeur et une élimination plus rapide des toxines. Attention cependant aux personnes qui ont des maladies cardio-vasculaires, je vous recommande de demander conseil à votre médecin.

Power Yoga : le yoga sportif

Ce yoga moderne a été inventé aux Etats Unis pour répondre aux besoins des sportifs désirant pratiquer le yoga tout en challengeant intensément leur corps. Le Power Yoga s’inspire du fitness en faisant travailler de nombreux muscles de notre corps. Il n’y a pas de série précise à suivre, chaque cours est donc différent.

L’intérêt de ce Yoga : un gain de force et d’endurance assuré ! La dimension sportive de ce Yoga gaine et assoupli à la fois le corps… et vide l’esprit !

Yoga Iyengar : l’art de la précision

Ce type de yoga privilégie la précision des postures et l’alignement des membres du corps. Pendant les cours de yoga Iyengar, des accessoires sont mis à disposition des élèves tels que des sangles, blocs, cordes, coussins, etc. Cela permet à chacun de tenir les positions plus longtemps et ainsi de progresser à son rythme.

L’intérêt de ce Yoga : ce type de Yoga est idéal pour les débutants qui souhaitent progresser en douceur, chacun à son rythme .

AccroYoga : gymnastique et yoga

Comme son nom l’indique, ce yoga se base sur des accrobaties. Il se pratique ainsi souvent à deux, et favorise donc l’échange et la confiance entre les pratiquants. Allez hop, on embarque son chéri ou son amie dans l’aventure ! Ce type de yoga est très ludique et requiert une maitrise minimum de son corps (souplesse, équilibre, gainage, etc).

…………………………………

Voilà, vous connaissez maintenant les principaux types de Yoga .. maintenant vous n’avez plus qu’à choisir celui qui vous correspond le mieux ! Un conseil : n’hésitez pas à essayer plusieurs types de yoga, même ceux qui à priori ne vous attirent pas plus que ça… en testant on peut faire de belles découvertes !

Sachez qu’il existe bien d’autres types de Yoga, parfois très spécifiques à un moment de la vie ou à un besoin particulier d’une personne : le yoga thérapeutique (dépression par exemple), le yoga correctif (mauvaises postures), le yoga prénatal (pour les futures mamans)…

PS : dans un prochain article, je vous parlerai de l’origine du Yoga authentique, pour celles que ça intéresse de connaitre les racines de cette pratique à la mode.

Et vous ?

Vous aimez le yoga ? Y-a-t-il des « baby Yogi » parmi nous ?

Quel type de Yoga pratiquez-vous ? Qu’est ce que ça vous apporte ?

Pour celles qui ne pratiquent pas (encore), cet article vous a-t-il donnée envie de franchir le cap et essayer …?

–> Dites-moi tout en commentaire ! 🙂

Soulever du poids… pour en perdre !

Hello les filles !Voici un petit article sur un superbe avantage de la musculation : la perte des graisses (oui, oui !!!). La plupart des gens pense que la musculation a pour unique finalité la prise de muscles. Faux :

  » Le muscle chasse la graisse « 

.

  • Pendant la séance de musculation :

La musculation demande un effort intense à nos muscles. Ces derniers ont donc besoin d’une dose importante d’énergie. Le corps puise alors dans l’énergie directement disponible (calories qui proviennent de ce qu’on vient de manger) et puise également l’énergie dans les graisses !

 

  • Après la séance de musculation :

En augmentant la masse musculaire, la musculation a pour conséquence d’augmenter le métabolisme de base ( = consommation de calories au repos). En effet, après une séance de musculation, le muscle consomme des calories pour se reconstruire donc le corps continu à brûler des calories à un rythme plus rapide que la normale. Le métabolisme de base peut resté élevé jusqu’à 24h après l’effort ! En augmentant notre métabolisme de base, on dépense donc plus calories au repos, y compris pendant le sommeil…Si c’est pas top ça !

Allez les nanas, on soulève du poids… pour en perdre ! Mettez-vous sans plus attendre aux Mix Fitnelle ?

Boire de l’eau : pourquoi et en quelle quantité?

On entend toujours dire qu’il faut boire entre 1,5 et 2L par jour… Pourtant, beaucoup de personnes  (comme moi !) peuvent passer une journée entière sans ressentir la sensation de soif… Voici quelques bonnes raisons pour vous convaincre de boire (beaucoup) de l’eau..!

Notre corps et l’eau :

Comme vous le savez, l’eau nous est essentielle pour vivre. Notre corps est composé de près de 65% d’eau, ce qui correspond à environ 40L d’eau pour une personne de 60 Kg !

Naturellement, nous perdons chaque jour une quantité importante d’eau par la sudation, l’urine et les selles principalement. Pour le bon fonctionnement de l’organisme notre corps doit être rechargé en eau.

Quantité recommandée :Notre besoin journalier en eau est d’environ 2,5L d’eau :

  • Environ 1L est apporté par les aliments que nous mangeons
  • Il est donc généralement recommandé de boire 1,5 L  par jour minimum.

Bien évidemment, cette quantité dépend de chaque individu mais il s’agit d’un bon repère. La quantité d’eau dépend en réalité de plusieurs facteurs : corpulence, sexe, santé, température… mais aussi et surtout : activité physique !

Les jours de pratique de sport, je vous conseille de boire environ 2,5 L d’eau. Il s’agit des 1,5 L minimum de base + 1 L lié à la séance de sport (avant, pendant et après).

 

 

Les bienfaits de l’eau :

  • Alors je commence par éclaircir un point sur une idée reçue :                                                        NON, boire de l’eau en mangeant de fait pas grossir, et NON, boire de l’eau entre les repas ne fait pas maigrir ! L’eau est neutre, notre corps en a besoin pour vivre.
  • Manger en quantité réduite                                                                                                                 Boire ½ L d’eau avant le repas aide à manger en quantité réduite. Attention, je n’ai pas dit de remplacer son repas par des litres d’eau !
  • Réduire les fringales                                                                                                                         Si votre ventre commence à gargouiller avant le moment du repas, buvez  ¼ de litre d’eau ! Ça « cale » et nous évite ainsi de grignoter ?
  • Eliminer les déchets et toxines                                                                                                           Boire beaucoup d’eau permet d’évacuer les déchets que rejette l’organisme.
  • Diminuer la cellulite                                                                                                                         Boire en quantité suffisante va satisfaire votre corps et donc éviter le processus de rétention d’eau, facteur de cellulite.
  • Hydrater la peau                                                                                                                               La peau a besoin d’un apport en eau quotidien, tout comme l’ensemble du corps. Alors avant de vous hydrater la peau « de l’extérieur » avec des crèmes, commencez par l’hydrater naturellement de « l’intérieur ». =)

 

Sport et hydratation :

L’idéal : boire avant, pendant, et après l’effort. Il faut en effet commencer avec un corps bien hydraté. Boire pendant l’effort permet de maintenir un niveau suffisant d’hydratation. Et très important : boire directement après l’effort pour compenser les pertes et réhydrater vos tissus.

  • Améliorer ses capacités physiques                                                                                                 L’eau fluidifie le sang et permet donc de mieux fournir nos muscles en oxygène.
  • Réhydrater son corps après une séance                                                                                     Comme je l’ai dit plus haut il est extrêmement important de boire en grande quantité après une séance de sport. Pendant une séance de sport, notre corps peut perdre jusqu’à 2L d’eau par la sudation (transpiration). Il est donc d’autant plus important de boire après une activité physique. Je vous conseille de boire à minima 1/2 litre d’eau.
  • Réduire les douleurs musculaires (courbatures)                                                                            Boire beaucoup permet d’éliminer l’accumulation d’acide lactique responsable, entre autres, de ces vilaines courbatures suite à un effort musculaire.

 

 

Astuces Fitnelle :

Avec de tels bienfaits pour le corps, nous aurions tort de restreindre notre corps en eau. Mais pas évident de boire une telle quantité d’eau pour certaines… alors voici quelques astuces que je vous donne :

  • Ayez toujours une bouteille d’eau à portée de main. La bouteille permet de mesurer ce que l’on boit. Par exemple, avec une bouteille d’ 1/2 L , vous savez que vous devez en boire 2 dans la matinée, puis deux dans l’après-midi pour atteindre les 2 L d’eau sur une journée ?
  • Mettez-vous au thé. Deux grandes tasses apportent déjà 1/2 L d’eau =)
  • Ajoutez une petite saveur à votre eau : comme du jus de citron pressé, ou quelques feuilles de menthe.
  • «Buvez » des fruits ! Certains fruits sont très riches en eau tels que la pastèque, le melon, l’orange, etc. Vous pouvez les manger, ou bien en faire des smoothies. Besoin d’inspiration ? Allez jeter un oeil aux recettes de smoothies Fitnelle.
  • Et surtout : n’attendez pas d’avoir soif pour boire ! La sensation de soif est une alarme que vous lance votre corps qui est déjà entré dans une phase de déshydratation…

 

PS : Attention pendant l’hiver ! Paradoxalement, beaucoup de personnes tombent dans un état de déshydratation pendant l’hiver. Pendant cette saison où il fait froid, on a tendance à boire en quantité réduite, n’en ressentant pas le besoin…  mais notre corps lui en a toujours besoin !

Que mettre dans ton sac de sport ?

Bonjour à toutes !

Pour bien commencer cette rentrée 2012-2015, je vous ai écrit un petit article sur le SAC DE SPORT ! C’est super pratique quand on fait une séance de sport en dehors de chez soi, comme à la salle de muscu. Et il n’y a rien de plus chiant que d’arriver à la salle de sport et réaliser qu’on a oublié quelque chose. Tu sais, le fameux moment où tu dis « miiiince ! j’ai oublié mon élastique/gel douche/cadenas! » Tu connais ? Moi oui lol !

Donc voici ma petite checklist ? :

Pour le sport :

– ta tenue de sport. « Of course » me diras-tu ! Et bien pas si évident que ça : un haut, un bas, une brassière… ok… mais aussi une paire de chaussettes si tu sors de chez toi en nu-pieds ou en mi bas ! Il m’est déjà arrivé d’oublier ma paire de chaussettes, j’ai donc fait ma séance avec mes mi-bas que je portais avec mes escarpins. ERREUR FATALE ! Je vous le déconseille vraiment lol, mieux vaut encore se mettre pieds nus dans ses baskets ! Justement… ne pas oublier ses baskets ! ça aussi ça m’est déjà arrivé : débarquer à la salle de sport en tongs avec tout… sauf mes baskets ! (dans ces moments là, j’ai de envie de me frapper !)

– une serviette éponge. C’est toujours plus glamour de s’éponger la figure avec sa petite serviette plutôt qu’avec le manche de son tee-shirt lol. Et puis une serviette peut aussi te permettre de t’isoler un minimum des machines. C’est en effet assez désagréable de s’asseoir sur un simili cuir encore humide.

– ta bouteille d’eau pour une bonne hydratation avant, pendant et après la séance.

– un élastique (ou « chouchou », mais on me regarde souvent avec des yeux exorbités quand j’emploie cette expression… ça doit être typique du sud lol) , des barrettes , un bandeau, enfin tout ce dont tu as besoin pour dégager tes cheveux de la figure pendant ta séance. Tu connais cette situation super chiante lors de laquelle, alors que tu es au bout de ta vie pendant ton footing, ta mèche de cheveux décide de t’emm*rder en venant se poser juste devant ton pif ? Tu entres donc dans un duel avec elle : tu la rattaches, mais apparemment pas assez bien puisqu’elle revient, alors tu la raccroches à nouveau, mais elle trouve encore un moyen de se faufiler pour revenir se poser pile poil en plein milieu de ta face. Bref, pour éviter ce genre de combat avec toi-même, je te conseille de mettre tout simplement une petite barrette 🙂

– un cadenas. ça s’est le truc que j’ai souvent oublié… jusqu’au jour où ma salle de sport à instauré la règle de facturer 1€ le prêt de cadenas haha ! Un cadenas à code est l’idéal pour ne pas s’embêter avec la clé… quoique j’ai moi-même un cadenas avec une petite clé que j’accroche au lacet de ma chaussure et ça ne me dérange absolument pas 🙂

– la carte d’abonnement, rangée dans une petite poche facilement accessible ?

– et bien sûr, ton Smartphone ou ton MP3. Et oui, rien de tel que la musique pour te motiver…!

Pour la remise en beauté :

– un gel douche et un shampoing dans le cas où ta séance ait lieu pendant ta pause boulot ou bien si tu enchaînes avec des courses perso sans repasser par chez toi. Mon astuce pour les jours où mes cheveux paraissent légèrement sales : le shampoing sec. Pour celles qui ne connaissent pas, ça se présente sous forme de spray et ça s’achète en pharmacie. C’est super pratique ! Après il ne faut pas en abuser bien sûr dans la mesure où ça ne remplace absolument pas un vrai shampoing, mais ça rend bien service !

Autre astuce Fitnelle : le gel-douche et shampoing solides pour éviter que tout ne coule dans ton sac si un bouchon venait malencontreusement à s’ouvrir… et oui, figure-toi qu’il n’existe pas seulement des savons pour la peau, mais aussi pour les cheveux : les shampoings solides (déshydratés). Ils se présentent sous forme de galet qu’il suffit de mouiller pour les faire mousser. La marque Lush en propose un si vous voulez tester ?

– une (autre) serviette. Bah oui, tu ne vas pas t’essuyer après ta douche avec ta serviette imbibée de transpi haha !

– ton déodorant. L’indispensable ! Ma copine Amandine m’a d’ailleurs donné une astuce simple mais très pratique : avoir un déodorant à plein temps dans son sac. Tout comme le gel douche et le shampoing d’ailleurs. ça évite de faire tout le tour de la salle de bain à chaque fois que tu prépares ton sac de sport ?

– un en-cas ou le déjeuner complet si la séance est effectuée entre midi et deux. S’il s’agit d’un en-cas, attention ! La grosse erreur serait de s’enfiler une barre chocolatée (pour ne citer aucune marque, mais vous voyez très bien de quoi je parle lol). Autant ne pas être allée à la salle de sport dans ce cas lol ! Attention, certaines marques vous vendent des barres de céréales comme étant un super snack après le sport…. mais beaucoup d’entre elles ne contiennent que du sucre (façon de parler bien entendu) ! Un bon snack, ça peut être un fruit, des amandes, ou encore une barre protéinée pour nourrir les muscles.

– un sachet en plastique pour tes habits de sport… ça évite que tes habits humides de transpiration macèrent toute la journée directement dans ton sac (hummm… qu’est ce que je suis poétique… 🙂 )

Waaaw… quelle longue liste… tout ça pour faire du sport ?! Bon ok, faut le reconnaitre que TOUT n’est pas indispensable, mais j’ai préféré vous donner une liste la plus exhaustive possible. Après, à chacune ses propres nécessités et son niveau de confort. Ton sac de sport dépend aussi énormément du moment où tu y vas : il te faudra beaucoup plus de choses si tu prévois d’y aller à ta pause du midi que si tu fais un simple aller-retour depuis ton ptit chez toi ? .

Et toi tu mets quoi dans ton sac de sport ? Tu es plutôt du genre « ma carte et mon cadenas » ou plutôt « ma carte, mon cadenas, ma trousse de toilette, ma serviette, mon MP3, … » ?